The Golden Cat With The Velvet Hat

23 juin 2006

La Féline

Il était un chat qu'on appelait Petit Doux;
Un beau soir de novembre, il était de sortie,
En compagnie de Brin-Brin, soi-disant ami,
Qui s'avéra plus tard un bien vilain matou.

Au coeur de la cité, juchés sur un balcon,
Sagement nos comparses attendaient dans la nuit,
Des amis de Brin-Brin pour chasser la souris,
Quand soudain Petit Doux tomba en pâmoison...

La raison de ce trouble: une petite chatte,
Noyée dans la troupe et prénommée Blanche Patte,
Elle fit naitre en son coeur une flamme d'espoir...

Douce, élégante, et lumineuse plus que tout,
Il se serait damné pour glisser truffe-en-cou.
Là sont les prémices d'une bien longue histoire...

Posté par Boll Weevil à 19:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]


15 juin 2006

CACTUS

Sitting here, wishing on a cement floor
Just wishing that I had just something you wore
I'd put it on when I go lonely
Will you take off your dress and send it to me?

I miss your kissing and I miss your head
And a letter in your writing doesn't mean you're not dead
Run outside in the desert heat
Make your dress all wet and send it to me

I miss your soup and I miss your bread
And a letter in your writing doesn't mean you're not dead
So spill your breakfast and drip your wine
Just wear that dress when you dine

Sitting here, wishing on a cement floor
Just wishing that I had just something you wore
Bloody your hands on a cactus tree
Wipe it on your dress and send it to me

Sitting here, wishing on a cement floor
Just wishing that I had just something you wore

PIXIES

Posté par Boll Weevil à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2006

Point Blank

Ce soir, je suis vraiment très fatigué. La Lune est presque pleine, blanche et menaçante, comme un oeil sans iris ni pupille me toisant, tout là-haut.
Je rêve de me changer en colibri, en oiseau fredonnant, et de battre des ailes très très vite, et de me retrouver à 700 mètres au dessus du sol et de voir les gens grouiller, et les rues se vider, et la paix... Je rêve de me laisser porter par le vent, et de survoler les collines et les vallées vertes et vierges de Mélanésie, rien que quelques heures, le temps que mon estomac se dénoue, le temps que mon sang refroidisse, le temps de remettre le compteur à zéro, et de me réveiller les pieds dans l'herbe, vif et frais comme un chaton.
Je vais fermer les yeux, et m'envoler, et demain tout ira mieux.

Posté par Boll Weevil à 01:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 mai 2006

Chaïku

Petit-Doux le chat

Blotti au creux de ton coeur

Miaule et se prélasse

Posté par Boll Weevil à 15:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 mai 2006

BIRTH

J'ai commencé ma métamorphose il y a un peu plus de 17 lunes...
A l'époque, je savais à peine ronronner; aujourd'hui, je miaule comme tous mes semblables.
Bientôt, je serai capable de bondir de toit en toit pour atterrir sur ton balcon. Je te regarderai dormir, capable de voir dans la nuit la plus sombre le moindre détail de ta peau, les nuances dans tes cheveux... Et silencieux comme une ombre, doux comme le velours, je me glisserai tout contre toi et déposerai des petits coups de langue dans ton cou doux et parfumé avant de m'assoupir à mon tour. Le lendemain, tu me réveillera de tes caresses, je te griffouillerai gentiment et nous recommencerons tous les deux une journée pleine d'amour et d'insouciance.

Merci de m'avoir délivré, merci de m'avoir révélé.

Ce petit îlot de moi est pour toi.

MIIIIAAAOOOUUUUUUUUUUUUU...

Posté par Boll Weevil à 20:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]